les Amis du Musée du Pays d'Allevard

Association loi de 1901 président: Dominique Voisenon

jeudi 25 janvier 2018

le CA de l'AMPA

Compte-rendu du CA  du 18-01-2018

Convoqué, le Conseil d’Administration des « Amis du Musée » s’est réuni .

Etaient présents: Josiane Charlot, Annie Servant, Danièle Thomasson, Solange Deneuville (AFMAPA), Claude Bachelier, Michel Bannière (Comba-Autrafé), Philippe Cardin, François Conand, Vincent Chataing, Jean-Pierre Macian, Daniel Trabut, Dominique Voisenon .

Absent (excusé) Serge Martinet.

A l’ordre du jour:

Infos et actualités « musée » et partenaires.

Projets, et la place de chacun dans ceux-ci...


Pour mémoire, en préalable à la réunion avait  été adressé aux membres du CA, le CR de la rencontre du 11-01-18 des Président et Vice-présidents  de l’AMPA avec Claire Drain.



les trois présidents: Solange Deneuville (AFMAPA de Pinsot) Dominique Voisenon (AMPA) Michel Bannière (Comba Autrafé La Combe de Lancey)


Tour de table et commentaires du document : l’analyse de la nouvelle répartition des ressources humaines semble satisfaisante pour tous dans l’état actuel des choses (les 3 présidents concernés étant présents). Toutefois, « l’éloignement » d’Evelyne de notre horizon proche nous préoccupe... En ce qui concerne Allevard, elle seule à ce jour, dispose de la parfaite connaissance du territoire et de son histoire.



le Conseil d'Administration de l'AMPA au grand complet.



La question N°1 : Socle même de notre participation à l’évolution du musée actuel. 
Quel(s) projet(s) pour quel(s) Musée(s). 
Question(s) multiple(s) que nous nous proposons de soumettre au vice-président à la culture, Philippe Langénieux-Villard et au nouveau directeur du pôle action sociale et culturel, Antoine Ancelet. Culture, Patrimoine, lieu évènementiel ou recherche d’attractivité touristique ?

La question N°2 : 
Quel territoire  concerné par le projet
Le terme de « vitrine du Grésivaudan » utilisé par la professionnelle ne peut convenir à une réalité tant historique que géographique, ce qui nous ramène à la question N°1, même si l’on peut comprendre l’appropriation. L’abandon du territoire historique remettant en cause l’Association dans sa forme actuelle. A suivre donc...

Jean Pierre Macian, Claude Bachelier, Philippe Cardin

Michel Bannière, François Conand, Claude Bachelier

Jean Pierre Macian, Philippe Cardin
A la rubrique actualité : « Le printemps de cimetières » le 13 mai (visite sur site et conférence à la Tour)
Accueil (bras nécessaires ...) de l’AG de la FAPI le 24 mars à la salle Lily Fayol (2 conférences l’après-midi)
Journées des Moulins (à Pinsot) 16 et 17 mars
Journées Européennes du Patrimoine les 15 et 16 septembre (si l’on participe, sous quelle forme...)

Comme les années précédentes, les visites et conférences (sous réserve de salle) restent au programme. Appel est fait aux conférenciers (anciens et nouveaux)

A la rubrique PROJETS et la place de chacun dans ceux-ci... 

L’éternelle  idée (notre Arlésienne) de « publication » reprenant les thèmes généraux de l’histoire Allevardine avec une présentation « actuelle » est à nouveau évoquée. Chacun est appelé à y réfléchir avant de s’y investir... Une réunion prochaine sera consacrée exclusivement au sujet.

Le président propose un « challenge » qui doit être réalisable ; celui pour chaque membre du CA de nous « ramener » un nouvel adhérent et, pourquoi pas, un nouveau membre actif au sein du groupe d’animation (par ailleurs appelé CA)

     Mauvaise nouvelle de dernière minute! 


Claude Bachelier nous fait part de son intention de démissionner du dit CA à la prochaine AG  (fixée au 7Avril) en conservant malgré tout sa gestion de la page Facebook et le Blog dédié à l’Association. Les cumuls d’investissement associatif ayant ses limites . Dans la foulée, Philippe Cardin dit ne pas renouveler sa fonction de vice-président tout en restant au CA.

Merci à eux (et aux autres) pour leur présence et leur aide .

 

La séance est levée à 16h pour libérer les tables en raison de la « traditionnelle » galette . Moment de convivialité, qui permet aux conjoints(tes) des membres du CA de se retrouver hors de l’action.






dimanche 1 octobre 2017

"l'histoire du parc thermal d'Allevard", une conférence donnée par Evelyne Bosch-Camilléri



Après levacarme et la fumée des Forges d’Allevard évoqués la
semaine passée par les Amis du musée, c’est le calme et le charme du parc des thermes que la médiatrice du musée  Evelyne Bosch-Camilleri a proposé à un public encore nombreux. 

Née dans lesite de la gorge, antre de Vulcain, pour le moins 
dénué de charme, la source « d’eau noire » et ses bienfaits 
seront rapidement transportés à la lumière (1837)  où nous les 
connaissons aujourd’hui... 

C’est l’évolution de ce lieu qui sera décliné au cours 
de cette causerie illustrée par de superbes photos pour beaucoup inédites. Avec élégance et humour, elle nous a transportés aux temps des crinolines et du canotier. Aux temps où l’on se saluait et ou l’on prenait le temps de l’oisiveté sous les frais ombrages ... 

Poésie et nostalgie n’on pas chassé la réalité du développement 
économique au travers du témoignage laissé par les bâtiments des thermes, des hôtels et lieux de loisirs l’accompagnant. Il y a eu bien sur, le Casino tour à tour théâtre, salle de jeu ou plus récemment cinéma, mais aussi le kiosque à musique et encore, plus original l’hippodrome couvert à poney ou le chalet Russe. En ce qui concerne l’évolution du parc, la conférencière a habilement exploité le travail réalisé par Emmanuel Mille, Allevardin de fraîche date, architecte, qui dans un savant assemblage de documents issus du musée et non valorisés a fait revivre ce qui reste un lieu encore méconnu et peu fréquenté ; mais faut t’il s’en plaindre... 

Il est grand dommage que ce retour sur le passé de la cité soit le dernier de la saison. 

Alors, à l’année prochaine !

D.V.
(crédit photo: Yvette Voisenon et direction des Thermes d'Allevard)








vendredi 15 septembre 2017

l'AMPA à l'école élémentaire Doudart de Lagrée

Ernest Doudart de Lagrée
Ce mercredi 14 septembre 2017, Jean Pierre Macian et Claude Bachelier, tous deux membres des Amis du Musée du Pays d'Allevard (AMPA), sont venus parler de l'enfant du pays: Ernest DOUDART DE LAGREE aux enfants de l'école de Saint Vincent de Mercuze.

Dans le cadre du "temps d'activités péri-scolaires" (TAP) et à la demande des animateurs, Myriam, Mélissa et Tom, ils ont évoqué devant des enfants attentifs et curieux la vie de ce marin, à la fois explorateur, ethnologue, anthropologue et d'une certaine façon aventurier atypique.


école élémentaire Doudart de Lagrée à St Vincent de Mercuze

Certes, il ne fallait pas rentrer dans des détails par trop techniques, mais les questions posées par ces jeunes élèves, leurs remarques dénotaient une curiosité bienvenue.

Le voyage de Doudart, d'Alexandrie à Suez à dos de dromadaire, les a beaucoup intrigué, tout comme la reine du Siam qui ne portait pas de chaussures alors qu'elle était vêtue d'habits richement décorés lors d'une cérémonie officielle.

Ils ont ainsi très vite pu faire le lien entre le Doudart de Lagrée, dont leur parlaient les deux conférenciers, et  le buste devant la mairie ainsi que le monument qui lui est dédié dans le village, devant lesquels ils passaient régulièrement sans savoir de qui il s'agissait. Mais aussi, sans doute, avec le nom de leur école: école élémentaire Doudart de Lagrée.


Gageons qu'après cette courte intervention dans leur école, puis les visites que leur feront faire Myriam, Mélissa et Tom, du TAP, depuis la maison où il est né jusqu'à l'ancienne église, gageons donc qu'après tout cela, nos petits rutissons (1) auront envie d'en savoir un peu plus sur l'histoire de leur village, mais aussi sur l'Histoire, avec un grand H.


aviso escorteur Doudart de Lagrée  (1963 - 1991)



(1) les habitants de Saint Vincent de Mercuze sont des rutissons.

mardi 12 septembre 2017

"le protestantisme", une conférence de l'AMPA

   

« Année Lesdiguières » oblige, ajouter à cela 2017: 
500 ème anniversaire de la diffusion des « 95 thèses » de Luther qui a déclenché la réforme protestante en Allemagne, plus un conférencier curieux et méthodique, et vous captivez un auditoire. 

C’est ce qui est arrivé ce jeudi à la tour des décors dans le parc thermal d’Allevard.

    C’est Claude Bachelier, vice-président des Amis du Musée du Pays d’Allevard qui a, dans le cadre des « conférences de l’été » proposé aux nombreux curistes présents (et à quelques locaux ...) le Protestantisme en Dauphiné. 

Une présentation claire et objective où le regard aiguisé de l’historien laïc  l’a emporté sur le religieux.

    Un long témoignage autour des guerres de religion (huit) qui ont ravagé le royaume de France de 1562 à 1598, salutaires rappels de notre histoire...

 Ont été abordés les aspects politiques, économiques et sociaux liés aux phénomènes en Europe en France pour se terminer en Dauphiné et Pays d’Allevard. 

Martin Luther
Le Protestantisme, une des 3 branches de la religion Chrétienne avec le Catholicisme et l’Orthodoxie est apparu au XVI ème siècle initié par Martin Luther et amplifié par Calvin. 
Mais, le conférencier est allé au-delà en faisant découvrir Pierre Valdo, John Wycliff, Jan Huss et Johann Tetzel ; autant de noms ignorés. 
Complots, conjurations, abjurations, répressions et exactions seront le lot de tant d’années de guerre-civile ...

le temple d'Allevard
Le propos se termine avec le temple d’Allevard construit en 1854 à l’aide de deniers privés.



La dernière image : la croix Huguenote (croix de Malte fléchée et boutonnée) à 4 fleurs de lys rappelant la loyauté que les Huguenots voulaient garder à la couronne de France, alors même que celle-ci leur refusait le droit de culte.


Prochaine conférence : Les Taillanderies de l’Oursière présenté par Marc Grambin jeudi 14 Septembre.


D.V.